Home Assistant : la solution domotique idéale

Présentation de Home Assistant

🖼️ Photo à la une par Alexander Andrews.

Je vous proposais il y a quelques mois une série d’articles dédiée à Jeedom, la solution domotique que j’utilisais à l’époque. J’ai depuis changé mon fusil d’épaule et j’ai adopté Home Assistant, qui tourne maintenant sur mon serveur dédié, à la maison. Je vous propose ainsi un rapide billet pour vous présenter rapidement cette nouvelle solution qui m’a très rapidement convaincue.


Pourquoi avoir choisi home assistant ?

Malgré toutes les heures passées à configurer et personnaliser mon installation Jeedom, j’ai finalement décidé de passer sous Home Assistant pour plusieurs raisons. C’est tout d’abord le goût de la nouveauté et l’idée de découvrir une nouvelle solution qui m’a motivé à faire ce choix.

Ensuite, il y a également le fait que mon installation Jeedom s’est vite transformée en une vraie usine à gaz qui devenait un peu « incontrôlable ». Force est de constater que Jeedom fonctionne globalement bien, mais que certaines choses qui devraient être simples ne le sont pas et entrainent de très nombreuses configurations qui me paraissent bien superflues.

Home Assistant : exemple de ma page d'accueil

Pour rendre à César ce qui lui appartient, j’ai également été très convaincu par les articles proposés par Antoine sur son blog. L’aspect très « ordonné » et brut de la configuration de l’outil m’a réellement fait de l’œil et à raison puisque c’est l’un des aspects que j’apprécie le plus avec Home Assistant.

Enfin, il faut bien avouer que la communauté développée autour de Home Assistant à l’international est une vraie mine d’or surtout quand on l’associe à l’immense documentation présente sur le site de la solution.

Mon installation domotique avec Home Assistant

Pour vous donner une petite idée de ce qu’il est possible de faire avec Home Assistant, il me parait important de vous présenter les différents composants de ma solution domotique, aussi bien matériels que logiciels. Pour ce qui est du serveur en lui-même, je vous invite à relire les articles qui y sont consacrés.

Sans ordre précis, voici la liste des composants de mon installation :

  • Beaucoup trop de luminaires Philips Hue
  • Des modules domotiques Xiaomi Aqara (Zigbee)
  • Une caméra Xiaomi Yi Camera 720p
  • Des enceintes Google Home / Chromecast
  • Des prises connectées Osram (Zigbee)

Pour orchestrer tout ce petit monde, j’utilise également le package Zigbee2MQTT, qui me permet de récupérer les états de mes modules Zigbee dans Home Assistant. La connectivité se faisant à l’aide d’un dongle Zigbee « DIY » déjà présenté dans de précédents billets. À noter d’ailleurs que des modules prêts à l’emploi sont maintenant disponibles sur Amazon.

Le choix des modules Aqara de Xiaomi a été très simple puisqu’ils sont vendus pour une bouchée de pain et fonctionnent parfaitement bien avec le petit dongle Zigbee dont je parlais plus haut. Il n’est donc pas nécessaire de s’équiper de la gateway officielle et nos données restent tranquillement au chaud chez nous.

Les articles À venir

Tout comme Antoine le fait sur son blog, je compte vous proposer différents billets rapides où j’aborderai à chaque fois une thématique précise liée à Home Assistant. Par exemple, le premier article sera dédié uniquement à la gestion de la présence.

Au sein de ces articles, plutôt que de déblatérer trop longtemps sur le pourquoi du comment, je vous parlerai rapidement de mon usage et exposerai simplement la solution que j’ai choisie avec les lignes de configuration associées. L’espace commentaire sera alors le lieu d’échange en cas de problème.


Quoi qu’il en soit, si le sujet vous intéresse, je vous invite à suivre de près le blog dans les semaines à venir puisque la majorité des articles seront consacrés à Home Assistant. Remerciez le confinement, qui me laisse le temps de me pencher sur des articles que j’ai trop longtemps laissé trainer.