Home Assistant : gestion de la présence

Home Assistant : gestion de la présence

🖼️ Photo à la une par Alexander Andrews.

Après vous avoir présenté succinctement Home Assistant dans un article précédent, je vous propose aujourd’hui le premier billet dédié aux modules et configurations que j’utilise. Ici, on va s’intéresser à la gestion de la présence au domicile au sein de l’outil. Cet article sera logiquement une base pour tous les autres qui verront le jour plus tard.


Gestion de la présence, une fonctionnalité essentielle

La gestion de la présence en domotique est pour moi un élément essentiel de n’importe quelle installation. C’est grâce à cette gestion de la présence que l’on va pouvoir activer ou désactiver certains éléments ou mettre en place diverses automatisations essentielles. C’est donc pour moi la première des choses à mettre en place au sein d’une installation Home Assistant.

Avec une gestion de présence efficace, on peut par exemple éteindre automatiquement tous nos éclairages lorsque l’on quitte notre domicile ou à l’inverse les allumer quand on est de retour chez soi. De la même façon, si votre chauffage est connecté, vous pouvez l’arrêter dès que vous partez en vadrouille et le remettre en marche à votre retour.

Home Assistant : gestion de la présence

Dans mon cas, la gestion de la présence est particulièrement utile pour l’aspect sécurité. En effet, si je ne suis pas chez moi, je souhaite être alerté en cas de détection de mouvement ou d’ouverture de ma porte d’entrée. Autant de petites choses qui ne sont pas nécessaires quand je suis présent à mon domicile. Au lieu d’utiliser un bouton ou une application pour activer manuellement cet état, on va ici s’intéresser à une méthode automatique permettant à Home Assistant de savoir si nous sommes présents ou non.

Le smartphone comme atout

Quoi de mieux qu’utiliser un appareil que l’on a toujours sur nous pour permettre à Home Assistant de savoir si l’on est présent à la maison ou non ? Vous l’aurez compris, on va ici utiliser notre smartphone. L’idée est donc de permettre à Home Assistant d’avoir accès aux appareils connectés au réseau Wi-Fi du domicile pour savoir si l’utilisateur est présent ou non.

Pour cela, j’utilise la configuration liée aux appareils Netgear puisque je possède un kit d’AP Wi-Fi Orbi de la marque. SI vous ne possédez pas ce genre d’équipement, vous pouvez obtenir le même fonctionnement avec le module Freebox si vous êtes chez cet opérateur par exemple. Grâce à ce module, Home Assistant est capable de savoir si les appareils sont connectés ou non au réseau Wi-Fi du logement.

Le kit Orbi que j'utilise Le kit Orbi que j'utilise 399,99 € 373,72 €

L’avantage par rapport à ce que j’utilisais sous Jeedom est que ce device tracker ne se base pas sur un simple ping pour vérifier la présence des équipements. Attention cependant, si la détection de la présence est quasi immédiate, celle de l’absence demande un délai de l’ordre de quelques minutes. Ne vous étonnez donc pas, lors de vos tests, de ne pas être détectés absent immédiatement.

La configuration

Dans le fichier configuration.yaml, j’ai donc ajouté ces lignes :


# Tracker Orbi
device_tracker:
  - platform: netgear
    password: <mot_de_passe_orbi>
    host: X.X.X.X #adresse IP de votre routeur Orbi
    port: 80
    #interval_seconds: 15
    #consider_home: 180
    accesspoints:
     - A0:04:60:XX:XX:XX #adresse MAC du routeur Orbi
     - A0:04:60:XX:XX:XX #adresse MAC du satellite Orbi
    devices:
     - 30:9C:23:XX:XX:XX #adresse MAC du smartphone 1
     - A6:6B:D5:XX:XX:XX #adresse MAC du smartphone 2

Les champs sont explicités directement via les commentaires présents. Pas la peine de les réexpliquer, ils parlent d’eux-mêmes. À noter qu’il convient donc d’ajuster ces différents paramètres en fonction de votre utilisation et de vos appareils.

Une fois que cette configuration a été ajoutée, les appareils (des smartphones donc), remontent automatiquement au sein des « Entités » dans Home Assistant. L’étape suivante consiste alors à utiliser les états de ces pour indiquer à la solution domotique que nous sommes présents ou pas. Dans mon cas, j’ai associé les appareils à mes utilisateurs afin de faciliter mes configurations, notamment dans le cas où je change de smartphone. Cette opération se fait directement dans l’interface web de Home Assistant.

Interface de gestion des utilisateurs sur Home Assistant

Ensuite, c’est dans le fichier automations.yaml que l’on va jouer avec ce device tracker. Je vous mets ici un exemple succins de configuration qui permet, lorsque tous les utilisateurs passent de l’état not home (absent) à l’état home (présent), d’allumer une lumière Philips Hue.

- id: mode_presence
  alias: Mode presence
  trigger:
    platform: state
    entity_id: group.votre_groupe
    from: not_home
    to: home
  action:
  - service: light.turn_on
    data
      entity_id: light.salon

Je vous laisse ensuite le soin d’adapter cela à votre usage. Notez l’utilisation de l’entity id « group.votre_groupe » permettant d’utiliser la présence de tous les utilisateurs d’un groupe plutôt que de les définir un à un. Il vous faudra pour cela créer un groupe qui contient vos utilisateurs.


Vous l’aurez compris, l’idée derrière ce genre d’article est de vous donner rapidement des exemples de configuration. Cette configuration étant la force de Home Assistant, il ne me parait pas nécessaire de développer trop mon propos et je vous invite donc à vous rendre dans l’espace commentaire si vous avez besoin de précisions.

Dans le prochain article, on abordera les notifications via Telegram, qui sont selon moi, toutes aussi importantes que la gestion de la présence.