Acer Swift 7 (2019) : mon avis

Acer Swift 7 (2019) : mon avis

De mes quelques années de rédaction sur Tech Area, j’ai conservé quelques contacts avec certaines marques, notamment Acer. Je vous propose donc de découvrir aujourd’hui l’ultraportable Acer Swift 7 dans sa version 2019. Il s’agit tout simplement de la machine la plus fine du marché à l’heure actuelle et que j’ai pu tester pendant quelques semaines.


Outre sa finesse extrême, cette petite machine est donc équipée d’un processeur Intel Core i7-8500Y épaulé par 8 Go de RAM. Le stockage est assuré par un SSD de 512 Go. On profite ici d’un écran de 14 pouces full HD et tactile pour afficher notre contenu et de deux ports USB type-C pour y connecter des périphériques.

Acer Swift 7, le PC Portable le plus fin du monde

Le design avant tout

Ce tout nouvel Acer Swift 7 n’est pas l’un des PC les plus légers du marché, c’est LE plus léger, tout court. Avec seulement 890 grammes sur la balance, il est donc un véritable poids léger et cela se ressent des les premières secondes de prise en main. C’est d’ailleurs assez perturbant, tant l’appareil semble fragile.

Swift 7, une machine "souple"

Cette légèreté s’accompagne logiquement d’une finesse exceptionnelle puisque le Swift 7 version 2019 ne dépasse pas le centimètre d’épaisseur (9,95 mm pour être précis). Il en découle donc un laptop qui pourra se glisser dans à peu près n’importe quel sac à dos ou sacoche de travail.

La première chose qui frappe lorsque l’on sort la machine de sa boite c’est son format. S’il est équipé d’un écran de 14 pouces 16/9, son rapport châssis/écran de 92% et la quasi-absence de bordure inférieure et supérieure donne l’impression d’être en présence d’un appareil ultrawide.

Acer Swift 7 (2019 : une très belle machine

Cette priorité donnée à la finesse et à la légèreté se répercute logiquement sur la fragilité de l’ensemble. Il suffit de tenir la machine par un des angles pour se rendre compte à quel point le châssis est souple. La peur de casser le Swift 7 est, je l’avoue, quasi omniprésente.

Une ergonomie en demi-teinte

Symbole de cette recherche de finesse et de minimalisme : la webcam se cache sous une trappe escamotable présente sur le châssis. Si l’idée est louable, et déjà vue, la réalisation est loin d’être exceptionnelle. En effet, à l’usage, la caméra propose un angle en contre-plongée peu flatteur et surtout un cadrage très approximatif…

Acer Swift 7 (2019) : mon avis 1

L’aspect « ultrawide » du Swift 7 se retrouve également au niveau de son pavé tactile. On dispose ici d’un touchpad particulièrement large mais logiquement très peu profond. Associé à l’écran 16/9 de la machine, on se retrouve finalement un peu à l’étroit. Il n’en reste pas moins très précis et globalement agréable à utiliser.

En revanche, il n’y a rien à redire sur le clavier rétro-éclairé qui, malgré sa faible course, propose un retour plutôt intéressant qui rend la rédaction agréable sur ce dernier. L’éclairage des touches est un plus non négligeable, d’autant que celui-ci peut être contrôlé automatiquement.

Acer Swift 7 (2019) : mon avis 2

La connectique se limite quant à elle à deux ports USB type-C compatible Thunderbolt. Dans l’air du temps, ces ports permettront de connecter énormément de choses grâce à un dock ou à quelques adaptateurs (dont un est fourni) mais également de recharger le Swift 7. On disposera également d’un port jack (combo) pour profiter de nos contenus audio.

Des performances logiquement en retrait

Le Swift 7 dispose d’un écran 14 pouces Full HD et tactile. La dalle IPS, logiquement brillante, propose un bon contraste et des couleurs globalement justes. Des spécificités qui permettent de profiter dans de bonnes conditions de notre contenu multimédia ou d’envisager de la retouche photo de façon efficace.

Un superbe écran !

Difficile par contre d’encenser le petit processeur Intel Core i7-8500Y et ses 2 coeurs physiques qui cantonnera la machine à une utilisation purement bureautique et multimédia. Cette puce a au moins le mérite de proposer un TDP très bas qui limite sa consommation et sa chauffe.

Il en résulte par contre une autonomie plus qu’intéressante qui permettra à la machine d’encaisser de longues journées de travail ou de prise de cours. En effet, le Swift 7 pourra tenir sans problème plus de 10 heures avec un usage modéré de type bureautique.

Le Swift 7 pourra rester loin du chargeur pendant de nombreuses heures.

Toutes ces caractéristiques font du Swift 7 2019 une machine taillée pour les professionnels adeptes des applications de bureautique. Je l’imagine également très bien dans le sac à dos d’un étudiant, même si son tarif me semble bien trop élevé pour un tel usage.


2000€ plus tard (oui c’est son prix), je considère le Swift 7 comme étant une façon pour Acer de prouver qu’ils sont capables de créer des machines d’exception. Malheureusement, avec un tel tarif, il est difficile de recommander cette machine compte tenu de la multitude d’alternatives disponibles sur le marché.

Néanmoins, ce laptop reste l’un des (ci ce n’est le) plus fin du marché et donc le plus facilement transportable au quotidien. Sa connectique légère mais moderne permettra sans mal de s’en sortir puisque de plus en plus de produits sortent avec des ports USB type-C. Sa puissance toute relative le limitera par contre aux taches de bureautique et à la lecture de contenu multimédia.

En bref
Blabla
J'aime
Finesse exceptionnelle
Design soigné
Connectique moderne
J'aime moins
Performances en retrait
Fragilité
Prix
3
Acheter