Un serveur à la maison, à quoi ça sert ? 1

Un serveur à la maison, à quoi ça sert ?

En prévision d’une série d’article dédiée à ma nouvelle solution domotique Home Assistant, je souhaitais faire un point sur mon serveur et ses usages. Si j’avais déjà pu évoquer cette machine dans de précédents articles, mes usages ont depuis un peu évolué. Cette nouvelle année est donc le moment idéal pour vous proposer un article détaillé sur l’utilisation que l’on peut faire d’un serveur à la maison en 2020.


Stocker des documents

J’ai longtemps utilisé un NAS associé à des serveurs dédiés chez Online.net ou OVH. Compte-tenu du coût mensuel de ces serveurs, j’avais décidé à l’époque monter mon propre serveur. Avec un investissement raisonnable, j’avais donc pu monter une machine suffisamment puissante pour mes besoins et qui dispose de 8 To de stockage.

Serveur de fichiers
Photo par Maksym Kaharlytskyi sur Unsplash

Lors d’un formatage l’année passée, j’ai choisi d’y installer OpenMediaVault en tant que système d’exploitation pour retrouver un peu cet esprit NAS et ne plus me prendre la tête sur tout ce qui gravite autours de ces fonctionnalités. C’est certainement le meilleur choix que j’aurais pu faire puisque l’administration est on ne peut plus simple.

Screenshot OpenMediaVault

Mes 8 To sont donc installés en RAID 1 (2*4 To) ce qui me permet de profiter de 4 To effectifs avec une tolérance de panne sur un des deux disques WD Red. Pour l’heure, cet espace est uniquement accessible en SMB depuis nos PC, via notre réseau local. D’autres usages viendront peut-être plus tard mais pour l’heure j’utilise surtout beaucoup Google Drive (via Google One).

Gérer mes contenus multimédias

Je suis l’heureux « propriétaire » d’un Plex Pass à vie et comme il faut bien rentabiliser celui-ci, j’utilise beaucoup cet outil génial. Que ce soit pour les films, les séries ou encore la musique, tous mes contenus multimédias sont stockés sur mon serveur et accessible via Plex.

Nous pouvons ainsi regarder un film dans le salon, le poursuivre sous la couette et le terminer lors d’un voyage en train. C’est là tout l’avantage de Plex qui se comporte comme un Netflix mais avec vos propres fichiers.

Profiter de ses films et séries grâce à Plex.

Je l’utilise également avec la musique où j’y stocke des fichiers FLAC qui sont alors accessibles via le partage DLNA de Plex auquel accède mon ampli Denon. Nous pouvons ainsi profiter pleinement de nos morceaux préférés, lorsque nous ne possédons pas le vinyle.

Domotiser mon logement

Enfin, mon serveur me sert également à gérer la domotique de mon logement. Si j’utilisais jusqu’ici Jeedom, j’ai décidé, suite au formatage de mon serveur, d’utiliser une nouvelle solution dont je vous parlerai bientôt dans une série d’article.

Domotique avec Home Assistant

C’est donc ce petit serveur qui orchestre tous les éléments qui constituent « l’intelligence » de mon domicile. Que ce soit les ampoules connectées Philips Hue, les modules de détection Aqara ou encore la gestion de la présence, tout est centralisé sur la machine.


Vous avez maintenant un aperçu de ce à quoi peut servir un serveur dédié en 2020. Ce petit billet ne précisait bien-sûr que mes usages mais avec une telle machine, on peut faire bien plus de choses que cela.

Si certains de mes usages vous intéressent, n’hésitez pas à me le faire savoir et j’envisagerais de vous faire quelques articles sur le sujet. En attendant, je vous invite à suivre de près le blog où vous pourrez bientôt retrouver des articles consacrés à la domotique.

Image à la une : Florian Krumm (Unsplash)