Fitbit Inspire HR : test complet

Fitbit Inspire HR : mon avis

Utilisateur de longue date des produits de la marque, je vous propose aujourd’hui de découvrir le tout nouveau bracelet Fitbit Inspire HR. Un allié discret et plutôt complet pour les vélotafeurs et autres sportifs amateurs.


Pour rappel, Fitbit était le leader du marché des trackers d’activités grand public avant l’arrivée d’Apple et de son Apple Watch. La force de la marque a selon moi toujours résidé dans la simplicité de ses produits ainsi que dans son application très complète et simple à appréhender.

Fitbit Inspire HR

Au cours des années, j’ai eu la chance de pouvoir me procurer tous les produits de la marque. Allant de la montre très complète à la simple balance connectée, j’ai toujours un produit Fitbit autour du poignet et dans ma salle de bain. J’ai d’ailleurs également équipé @LilyCo_44 avec un bracelet Charge 3.

Le bracelet Fitbit Inspire HR

L’Inspire HR semble reprendre le flambeau du bracelet Alta HR avec un design minimaliste et très discret. Disponible en 3 couleurs différentes, il s’adaptera aussi bien aux petits poignets qu’aux plus volumineux grâce aux deux tailles de bracelets fournies.

Fitbit Inspire HR

Le bracelet assez fin pourra être retiré de la partie « intelligente » grâce à des petits clips que l’on retrouvait sur la montre Versa notamment. Le corps du Inspire HR dispose donc d’un petit écran OLED abrité dans un corps en plastique assez discret. L’ensemble reprend d’ailleurs la courbure du bracelet pour un aspect plus racé.

Un petit bouton est présent sur la tranche gauche de l’appareil et permettra de le réveiller. On viendra ensuite naviguer dans l’interface à l’aide du petit écran tactile. Cette interface servira uniquement à la consultation des données mesurées par le bracelet puisqu’aucune interaction réelle n’est possible. À noter également que le fait de porter le bracelet au niveau du regard (comme une montre), allumera également l’écran pour consulter l’heure.

Fitbit Inspire HR

Au final, et comme souvent avec la marque, Fitbit nous propose un appareil au design épuré et plutôt passe-partout. De ce fait, il pourra convenir à la plupart des utilisateurs. Si les interactions avec le produit sont globalement limitées, elles ont le mérite d’être très intuitives et permettent de consulter rapidement les informations essentielles.

Une application toujours aussi complète

La grande force de Fitbit selon moi reste son application mobile. Celle-ci se révèle toujours aussi complète et synthétise les informations de façon claire et complète. Elle s’adapte donc parfaitement à l’utilisateur lambda. À l’inverse, les sportifs exigeants n’y trouveront peut-être pas leur bonheur.

Au sein de cette application, on profitera tout d’abord d’une page d’accueil personnalisable qui synthétise les informations les plus importantes comme l’activité du jour, le sommeil, le poids, ou toute autre information que l’on souhaite y faire figurer.

On a ensuite la possibilité de rentrer dans le détail de chacune de ces statistiques qui s’afficheront sous forme de timeline ou de graphiques pour pouvoir analyser en détail les données de votre corps. En somme, l’application Fitbit fait son travail et elle le fait bien !

Au quotidien

Au quotidien, ce bracelet Fitbit Inspire HR se révèle être un allier de choix pour le vélotafeur que je suis. Suffisamment discret au poignet, il se fait finalement vite oublier. Si j’apprécie d’avoir une vibration lorsque je reçois certaines notifications sur mon smartphone, je dois avouer que celles issues du bracelet sont un peu trop audibles et puissantes, dommage.

Fitbit Inspire HR

Pour le reste, la détection automatique des activités est toujours aussi performante. Dans mon cas, mes allers-retours quotidiens en vélo pour le travail sont automatiquement détectés par le Inspire HR. C’est toujours aussi pratique et au cas où le bracelet se tromperait, il est possible d’enregistrer manuellement une activité.

L’autonomie est également très intéressante puisque le bracelet pourra tenir une semaine sans trop de problèmes. On peut remercier ici le petit écran peu énergivore ainsi que le faible nombre d’interactions possibles avec l’appareil.

Fitbit Inspire HR

Enfin, en ce qui concerne la justesse des mesures, notamment du rythme cardiaque, je ne peux que faire confiance à Fitbit. N’ayant pas de matériel particulièrement performant pouvant servir de référence, je ne me prononcerai pas sur ce point.


Pour conclure

Au final -et comme souvent avec les produits de la marque- je ne suis pas déçu par ce bracelet Fitbit Inspire HR. Si les interactions avec l’appareil sont assez limitées, on profite tout de même de l’excellente application de la marque et un récapitulatif assez complet de notre activité.

La présence d’un capteur de rythme cardiaque permet au bracelet d’être encore plus précis dans les mesures ainsi que dans la détection automatique des activités. Il se révèle donc être un compagnon de choix au quotidien.

Proposé pour une centaine d’euros au moment où j’écris ces lignes, il reste néanmoins fortement concurrencé par le Xiaomi MiBand 4 fraîchement annoncé. La différence se fera ici sur la qualité des mesures et sur l’application dédiée qui n’est pas au même niveau du côté de la marque chinoise.

En bref
Fitbit ne déçoit plus vraiment en ce qui concerne les trackers d'activité. Ce bracelet Inspire HR ne déroge pas à la règle et propose une expérience complète et simple à prendre en main.
J'aime
Le design simple
L'autonomie intéressante
L'application toujours aussi complète
J'aime moins
Le vibreur bruyant
Le tarif toujours un peu élevé
4